N2M : Un printemps sans Fleurs

(Merci à Benjamin pour l’article)

Ont joué : Oualid, Sami, Benjamin, Thierry, Kévin, Thibaut, Steve, Cédric et Lionel.
Entraîneur : Mehrez.

​Encore en reconstruction, l’équipe de la MJC des Fleurs s’incline en 4 sets (21-25, 25-20, 16-25, 23-25) face à l’équipe de Saint Egrève.

​La réception de Saint Egrève, ce dimanche, pouvait sonner le début d’une rémission dans cette phase d’apprentissage et de réadaptation. Mais les Saint Egrévois ne sont pas venus dans le Béarn en vacances, et dépeignent d’entrée le premier tableau d’une fresque longue de 4 sets.
Pétris d’un esprit revanchard depuis quelques matchs, les Palois attaquent les premiers coups de pinceau de la toile. Terminées les études, les Béarnais s’appuient sur une réception stable pour tenir la dragée haute à leurs adversaires (18-19). Brossant à larges couches les échanges, les autochtones laissent pourtant les Saint Egrévois aux commandes et reprendre des couleurs quand vient la fin du set (18-21 puis 21-24). Sans jamais mener au tableau d’affichage, les joueurs des Fleurs laissent filer une manche (21-25) qui paraissait à leur portée.

​La réaction Béarnaise ne se fait pas attendre, et sous les assauts de JEAN MARIE et ALLAOUI voici les Bleus de Pau prenant les devants (10-11 puis 14-15). Dès lors, les banlieusards Grenoblois ne marquent des points que sporadiquement, et luttent de manière décousue (18-16 puis 22-18). Les Palois, eux, arborent enfin une confiance sans faille psalmodiant leur volley, burinant leurs invités, et sculptant leur victoire sur les dos des visiteurs (20-25).

​On croit alors à l’avancée irrésistible des Béarnais, mais rien de tout ça ne se passe. En effet, dans ce 3e set, les Palois passent par toutes les couleurs : de bleus à l’âme, au bleu de cobalt, puis au bleu délavé (3-5 puis 5-12). Conscients de leurs défauts, les Palois essaient tout de même de parcourir le terrain avec l’envie de prendre enfin leur pied avec leurs mains.
La réception s’étiole petit à petit, ne permettant plus au passeur NOLIBOS de passer par le centre. Terminée l’exquise esquisse d’une équipe conquérante, les Fleurs s’inclinent dans ce set 16-25.

​La 4e manche se dessine alors à petite touche… mais il faut encore fournir de l’énergie car souvent, sans pile, on perd la face ! Et les Béarnais, longtemps à distance reviennent au contact (10-13 puis 20-21). Les coups de pinceau deviennent coups de couteau, à l’heure où les adversaires se rendent frappes de balle et blocs assassins. Les points s’enchaînent nouant le gosier des spectateurs, asséchant la luette des supporters. A ce jeu, les Palois maintiennent la température son maximum (22-23). Malheureusement, dans un ultime effort, et après discussions, ce sont les joueurs de Saint Egrève qui signent au bas du tableau (23-25).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :